DIRECT

Abdou Diou vs Forza ce soir à Diourbel, Réglement de comptes au Baol

Pour les besoins de son retour aux affaires, après0 cinq ans d’absence, Abdou Diouf renoue avec la compétition ce week-end face à Forza. Grâce à l’entremise de la maison Leewtoo Productions.
Les deux adversaires ont déjà planté le décor : ce sera un combat tout feu, tout flamme à l’entame, ont-ils dit. 11 ne peut donc qu’en être ainsi, quand on sait qu’on a à faire à deux concours réputés. Pour autant, Abdou Diouf se risque à un exercice périlleux, doit-on dire, du moment que sa longue absence de la compétition peut constituer un léger handicap pour lui. Une perte de repères qui va nécessairement doper la réactivité de son adversaire du jour, Forza, qui pourrait en tirer le plus grand bénéfice s’il sait s’y prendre avec un vieux loup comme Abdou Diouf.
Une hypothèse que le colosse du Walo balaie d’un revers de main pour démentir ce que d’aucuns considèrent comme un handicap face à un jeune adversaire. «Je suis un professionnel. Je suis resté certes trois ans sans lutter, mais cela ne peut m’handicaper face à Forza...», a-t-il récemment déclaré. Plus qu'un défi lancé à son vis-à-vis, les propos du coéquipier de Lac de Guiers traduisent sa détermination à en découdre avec lui. Nul doute aussi que l’espoir de Fass aura besoin de se remettre en selle. Pour Forza, le message est clairement bien reçu. L’on imagine aisément la réplique qu’il va réserver au défi lancé par Abdou Diouf. Hn plus de son ambition légitime d’étoffer son palmarès, Forza aura à coeur de relever l’impératif de résultat que son camp lui impute mission, suite à la récente défaite de Papa Sow, une des «têtes couronnées» de l’écurie Fass. Voilà qui en rajoute à la détermination de Forza : devoir sécher les larmes des supporters, fans et inconditionnels de Fass, encore sous le coup de la déception de samedi dernier. A cela, il n’y a point d’autre alternative pour lui que la victoire face à son adversaire. Ce samedi 24 février à Diourbel, Abdou Diouf et Forza vont descendre dans l’arcnc au lendemain de la défaite de leurs coéquipiers respectifs : Lac de Guiers 2 et Papa Sow en l’occurrence. Suffisant pour que le public ait droit à une chaude explication qui va certainement prendre des allures d’un règlement de comptes dans le Baol.

(La tribune )

Aucun commentaire