DIRECT

Diourbel : les enseignants d’EPS courent toujours derrière leurs indemnités du Bfem 2017

Les enseignants d’éducation physique et sportive (EPS) de Diourbel ont lancé un cri de détresse au gouvernement afin que leur soit payés leurs indemnités de déplacement lors du Bfem de 2017.
Abdou Dia, président de l’Association nationale des enseignants d’EPS qui s’est confié aux confrères de la RFM a déploré cette situation qui prévaut dans la capitale du Baol : «ce qui se passe à Diourbel est alarmant dans la mesures où des collègues qui ont eu à faire l’examen du Bfem tardent jusqu’à présent à recevoir leurs indemnités». Ce qui lui fait dire  qu’il y a «un sabotage quelque part».
Fustigeant ce «traitement discriminatoire », M. Dia se demande « comment on a pu payer les autres matières alors que l’EPS est toujours restée sans recevoir ses indemnités» ? Selon lui, l’Etat devrait s’atteler à faire en sorte que pareille situation ne se reproduise plus».

PRESSAFRIK

Aucun commentaire