DIRECT

Revue de presse du lundi 19 février 2018: La Politique en force dans les quotidiens

Les quotidiens reçus lundi à l’APS abordent des sujets politiques se rapportant à la tournée de Macky Sall à Fatick et Kaolack, à la mobilisation du camp présidentiel à Ndioum et aux transhumants.
 
Sud Quotidien aborde la tournée qu’effectue le chef de l’Etat à Fatick et Kaolack à partir de ce lundi et titre : "Macky Sall reprend son bâton de pèlerin".
 
Le chef de l’Etat séjourne, lundi et mardi, dans les régions de Fatick et de Kaolack où il procédera à l’inauguration de plusieurs infrastructures. 
 
Dans un communiqué, le Pôle Communication de la présidence sénégalaise indique que "fidèle à sa politique de proximité, fondée sur l’échange avec les populations et le suivi rigoureux de la mise en œuvre des politiques publiques, le chef de l’Etat se rendra sur différents sites socio-économiques". 
 
Macky Sall "procédera à l’inauguration de plusieurs infrastructures notamment les routes Fatick-Kaolack, Dinguiraye-Nioro du Rip-Keur Ayip et Keur Wally Ndiaye-Passy-Sokone". Il lancera en outre les travaux de construction du Grand Pont à péage de Foundiougne, selon la même source.
 
L’opposition qualifie cette tournée "de campagne électorale déguisée", selon Sud.
 
Le quotidien Source A informe que le régime serait aux trousses des comptes bancaires et avoirs du chef de file de Rewmi, Idrissa Seck. Le journal qui affiche à sa Une : "Idy fouillé", fait état d’"une vingtaine de comptes bancaires à l’étrangers" prêtées à M. Seck.
 
Vox Populi met en exergue la mobilisation du camp présidentiel lors du week-end culturel et politique à Ndioum et note que "le directeur général du COUD, Cheikh Oumar Anne, Farba Ngom et Youssou Ndour explosent le Nord et positionnent Macky Sall pour 2019".
 
L’As ne souligne que "pour une victoire" de Macky Sall au premier tour en 2019, Youssou Ndour, Cheikh Oumar Anne et Farba Ngom "lancent la bataille du Nord". 
 
Pour Le Quotidien, cette mobilisation avait des relents de "bataille" entre le directeur général du COUD et le ministre des Transports Abdoulaye Daouda Diallo, par ailleurs coordonnateur départemental de l’Alliance pour la République (APR, présidentiel) à Podor.
 
"C’est la première fois que Cheikh Oumar Anne s’est attaqué ouvertement à Abdoulaye Daouda Diallo. Le maire de Ndioum et directeur du COUD estime que le coordonnateur départemental de l’APR +n’a plus la majorité avec lui+. Il invite son adversaire et le parti à en tirer toutes les conséquences", écrit Le Quotidien.
 
S’entretenant avec le nouveau quotidien La Cloche, le leader de l’Alliance générationnelle pour les intérêts de la République (AGIR), Thierno Bocoum, estime qu’il "faut imposer un rapport de force à Macky Sall".
 
Il déclare entre autres : "Une candidature unique de l’opposition est chimérique et risquée. Il faut qu’on apprenne à tomber d’accord sur des programmes".
 
Le Témoin revient sur la "transhumance" du maire de la Médina, un proche de Khalifa Sall, vers l’Alliance pour la République (APR) et soutient : "Bamba Fall a bel et bien vendu son âme au diable".
 
Enquête aborde "le recrutement en période de deuil" et titre : "Politique funèbre !". 
 
"Si Abdoulaye Wade peut être considéré comme le précurseur des condoléances politiques, Macky Sall est en train de leur donner leurs lettre de +noblesses+", selon le quotidien. 
 
Parmi les leaders qui ont opéré un rapprochement avec la mouvance présidentielle en pareilles circonstances, le journal cite Souleymane Ndéné Ndiaye, Bécaye Diop, Me Ousmane Ngom et "peut-être" Bamba Fall.
 
Le Soleil revient sur la polémique soulevée par l’ancien Premier ministre Idrissa Seck qui demande au chef de l’Etat de publier l’Accord sur le gaz conclu entre le Sénégal et la Mauritanie en interrogeant le ministre de la Justice.
 
"Selon Ismaïla Madior Fall, écrit le journal, Idrissa Seck interprète mal la Constitution et ne comprend pas que ce qui est applicable aux traités de commerce ne l’est pas pour les accords portant sur les hydrocarbures".
  
aps.sn

Aucun commentaire