DIRECT

Touba-Fobedougou: Le centre de santé Dominique Ouattara ouvre ses portes

Le dimanche 11 février sera à jamais gravé dans les esprits des populations du village de Fobedougou dans la sous-préfecture de Touba.

La première Dame Dominique Ouattara a gravé une marque indélébile dans le cœur des populations du village de Fobedougou situé dans le département de Touba. Le dimanche 11 février dernier, jour de l’inauguration du centre de santé de ce village portant le nom de la première Dame Dominique Ouattara, son envoyée spéciale Mme Sara Sako, Chancelière de l’ordre des républicains en compagnie du représentant de la marraine de la cérémonie Mme Kandia Camara, sont venus chargés de plusieurs dons pour l’équipement du centre de santé.

Le centre de santé Dominique Ouattara de Fobedougou a reçu des équipements qui n’ont rien à envier aux grands hôpitaux des grandes métropoles. En un mot, Mme Ouattara a offert au centre de santé de Fobedougou, tout ce don a besoin un édifice sanitaire pour un fonctionnement moderne et correct. Le village a profité de l’occasion pour procéder à la pose de la première pierre de « la maternité Kandia Camara » qui sera construite sur le prochain budget du conseil général du Baffing et de la première pierre de la cité des fonctionnaires promise par le ministre du Commerce, de l’Artisanat et des Pme. Le chef du village Adama Diabaté, agent des TP à la retraite a, à l’occasion, tout aussi été intronisé et reçu son arrêté des mains du préfet de région. Au nom des populations, Diabaté Lassiné, directeur de cabinet adjoint de la secrétaire générale du RDR, fils dudit village, a traduit leur reconnaissance à la généreuse donatrice. Le président du Conseil régional, maître d’œuvre du centre de santé, s’est félicité d’avoir réalisé cette infrastructure dont la première pierre a été posée en 2008 par le ministre d’Etat Hamed Bakayoko. Traduisant les propos de la donatrice, Mme Sara Sako a relevé l’intérêt particulier que porte Mme Ouattara à la santé des populations rurales du pays. Elle en a profité pour les sensibiliser à l’esprit de la cohésion sociale. Le représentant de la marraine Kandia Camara a félicité les populations locales pour cet hommage rendu à la première Dame « En prenant l’initiative de baptiser ce centre de santé du nom de Mme Dominique Ouattara, vous posez ainsi un acte de grande signification. Car l’extension des services sociaux de base est son credo et l’autonomisation des couches vulnérables, son sacerdoce », a soutenu Kouyaté Abdoulaye. « Que vaut un développement qui se cantonne dans la capitale ou les grandes villes », s’est interrogé le député de Lakota. Avant de relever que « le progrès doit aller partout, à travers les routes, écoles, eau potable et électricité ».

ABIDJAN

Aucun commentaire